La lettre d’information

Accueil > La lettre d’information



Club d’échecs et de go à la BJH


Avis aux amateurs d’échecs et de go !

Nous vous proposons de nous retrouver tous les lundis entre 12h00 et 14h30 dans l’espace détente de la bibliothèque.

Les horaires sont libres, chacun vient quand il le souhaite.

Savoir jouer n’est pas une condition indispensable pour venir, il est possible d’apprendre sur place.

Venez nombreux !

Nouvelles acquisitions


Liste des nouvelles acquisitions de ces dernières semaines.

Les nouveautés sont aussi visibles en temps réel sur le site de la bibliothèque, onglet Catalogue de la bibliothèque, rubrique « Nouvelles acquisitions - Nouveautés BJH ».

Congrès et conférences en Ile de France


David Hilbert et son 17e problème : la tête aux carrés, par O. Benoist. Conférence donnée dans le cadre du cycle « un texte, un mathématicien », le mardi 26 février 2020, à la BNF (Paris)

Colloque pour les 80 ans d’Edwin Diday, le vendredi 6 mars 2020, à l’IHP (Paris)

Mathématiques et Intelligence artificielle,
le lundi 9 mars 2020, au Muséum d’Histoire Naturelle (Paris)

Workshop of statistical methods for Hawkes processes, le mardi 10 mars 2020, Sorbonne Université (Paris)

Working meeting « uncertainty quantification and machine learning », le mardi 10 mars 2020, à l’IHP (Paris)

Mouvement brownien et marche au hasard, par Jean François le Gall, le mercredi 11 mars 2020, à l’Institut de France (Paris)

Journée Maths Monde 2020, le mercredi 11 mars 2020, à l’université de Paris (Paris)

Enjeux sociaux et diffusion de l’histoire des sciences, le jeudi 12 mars 2020, à l’université Paris Diderot (Paris)

Man Ray et les équations shakespeariennes


Projection du nouveau film de l’IHP Man Ray et les équations shakespeariennes
Suivi d’un débat mené par Sylvie Benzoni, mathématicienne et directrice de l’IHP
Le lundi 9 mars 2020
Institut Henri Poincaré
11 rue Pierre et Marie Curie
75005 Paris






Les mathématiques en BD dans les collections de la BNF


Le lancement de l’opération « 2020 année de la BD » par le Ministère de la Culture offre l’occasion d’explorer les collections et des actions de la BNF en matière de bande dessinée. Le nombre d’albums de BD conservé à la BNF est estimé à près de 120 000 exemplaires. Un trésor patrimonial remarquable qui permet de retracer l’histoire de la BD.

Nous devons l’invention de la bande dessinée à l’écrivain et politicien Suisse Rodolphe Töpffer. En effet, ce dernier dessine en 1831, une histoire en images intitulée Histoire de monsieur Jabot qui sera publiée en 1933. Aujourd’hui, cet album est considéré par les historiens du 9e art comme la première bande dessinée.
Toutefois, le premier récit en images sur les mathématiques apparaît seulement à la fin du 19e siècle, à travers les histoires du savant Cosinus.
Dans l’idée fixe du savant Cosinus, l’auteur s’inspire des mathématiciens connus de l’époque, en particulier Jacques Hadamard mais aussi Paul Painlevé et Henri Poincaré.

Entre 1900 et 1950, la presse enfantine et les albums à caractère éducatif se développent rapidement. Les studios Disney créent de nombreux personnages fictifs pour enfants : Mickey (1928), Dingo (1932), Donald (1934), Picsou (1947), etc.
Donald apparaît d’abord dans un film animé en 1934 puis en version papier sous forme de BD en 1935. En 1959, Disney produit un court métrage d’animation de 27 mn — Donald au pays des mathématiques — dont le but est d’expliquer les mathématiques aux enfants. Ce film sera aussi publié sous forme de BD la même année.

À partir de 1980, les auteurs et éditeurs de BD s’intéressent de plus en plus à l’histoire. Ainsi, nous voyons apparaître de nombreuses publications sur les mathématiques et les mathématiciens comme par exemple Géométricon ; le hasard : une approche mathématique ; Thalès, Pythagore, Euclide, Archimède ; Thalès de Milet ; le cas Alan Turing : histoire extraordinaire et tragique d’un génie.
Et plus récemment les albums du mathématicien Larry Gonick.





Les archives Albert Châtelet à la BJH


L’exposition sous vitrines à la bibliothèque mathématique Jacques Hadamard présente quelques documents ayant appartenu à Albert Châtelet (1883-1960). Elle a été réalisée par Émmylou Haffner, post-doctorante en histoire des mathématiques, responsable des archives de la BJH.

Pour en savoir plus sur les archives Albert Châtelet cliquez ici

Exposition Albert Châtelet
Mars – Mai 2020
Bibliothèque mathématique Jacques Hadamard
Institut de mathématique d’Orsay.
Bâtiment 307
Rue Michel Magat
91400 Orsay

Nouvelles acquisitions


Liste des nouvelles acquisitions de ces dernières semaines.

Les nouveautés sont aussi visibles en temps réel sur le site de la bibliothèque, onglet Catalogue de la bibliothèque, rubrique « Nouvelles acquisitions - Nouveautés BJH ».

Congrès et conférences en Ile de France


Hammersley, feux de forêt, porosité et réseaux, le mercredi 18 mars 2020, à la BNF (Paris)

Journée spectrale des graphes quantiques, le jeudi 19 mars 2020, Centre de mathématiques Laurent Schwartz, École Polytechnique (Palaiseau)

« Qu’est-ce qui fait preuve en mathématiques ? Pratiques de recherches et de publications au 19e siècle. », le lundi 23 mars 2020, à l’Institut de mathématique d’Orsay (Orsay)

Workshop : categorifications : hecke algebras, finite groups and quantum groups, du 23 au 27 mars 2020, à l’IHP (Paris)

Journée optimisation et analyse non régulière. Hommage à Jean-Jacques Moreau, le lundi 27 mars 2020, au collège de France et au laboratoire Jacques-Louis Lions (Paris)

Séminaire N. Bourbaki, le mardi 28 mars 2020, à l’IHP (Paris)

Elle est mathophile !


À l’occasion de la semaine des maths 2020, deux représentations de la pièce de théâtre « Elle est mathophile ! » auront lieu exceptionnellement les vendredi 13 et samedi 14 mars à 20h30 au magasin Malakoff. Avec le soutien de la Fondation Blaise Pascal et la Fondation Mathématique Jacques Hadamard.

Majorana 370 !


La nouvelle pièce de théâtre Majorana 370, écrite par Élisabeth Bouchaud et mise en scène par Xavier Gallais, raconte l’histoire de la mystérieuse disparition d’un grand scientifique italien, Ettore Majorana (1906-1938) dont les travaux ont marqué l’histoire des sciences.

Jusqu’au 5 avril 2020
Au théâtre de la Reine Blanche.
Scène des arts et des sciences
2 bis passage Ruelle
75018 Paris